L'énergie végétale de l'hiver : le pin sylvestre

Je vous propose à chaque saison de nous inspirer et nous relier à l'énergie d'un végétal, d'un animal, et d'un élément. C'est l'occasion de se poser, éventuellement méditer ou simplement visualiser, ou encore toucher. L'objectif est de se connecter à ces différentes énergies pour les comprendre et en retirer leurs forces, leurs bienfaits et leurs vertus, qu'elles nous accompagnent tels des guides au coeur de chacune des saisons !

En cet hiver je vous propose de nous relier à l'énergie végétale du pin sylvestre. C'est un conifère, il est une des familles de plantes les plus anciennes. Il peut atteindre plus de 35 mètres de hauteur et vivre plusieurs centaines d’années. Il est très répandu en Europe et en Asie. Sa grande racine pivotante lui permet de résister à des vents très forts. Ses feuilles sont rigides et persistantes ce qui le rend très coriace. Il s’élève avec droiture vers le ciel à travers l’obscurité de la forêt.

Il est un lien puissant entre le ciel et la terre.


Son utilisation dans l’histoire :


Dans la tradition celte, le pin était utilisé pour fabriquer des torches avec la résine, les Celtes l’appelaient “arbre de feu” tel un éclaireur qui indique le chemin et la lumière et illumine l’obscurité. Le pin était célébré lors du solstice d’hiver.

C’est le pectoral par excellence utilisé depuis Hippocrate, il est un remède traditionnel de l’herboristerie depuis le Moyen Age on le trouve notamment dans les tisanes de l’hiver.


La composition du pin :

Sa résine sent bon la térébenthine, bénéfique pour notre santé. De la résine de pin, on extrait l’essence de térébenthine, un puissant réanimateur respiratoire ; contre les affections pulmonaires, idéal pour les refroidissements de l’hiver. Cette résine est également utilisée pour fabriquer des savons

Le pignon de pin donne son nom à notre glande pinéale qui régule notamment le cycle veille-sommeil.


La symbolique du pin :

Cet arbre toujours vert est un messager qui nous encourage à poursuivre le chemin, à supporter les problèmes de l'existence comme ses branches supportent le poids glacé de la neige. Le pin porte en lui l'énergie de la résistance, de la vitalité, de la lumière et de l'espérance. Il permet de prendre du recul, de voir la vie sous un autre angle en s’élevant très haut. Près d’un pin, la respiration s’allège, elle se fait plus facile : il apaise nos émotions, lève les blocages et nous aide à lâcher prise. Il purifie le cœur des résidus de tristesse, de deuil et de chagrin.


Sur le plan émotionnel :

Le Dr Bach conseillait l'élixir floral Pine (Pin - n°24) aux personnes qui culpabilisent et se sentent responsables de tout, qui s'auto-accusent, qui ont des difficultés à prendre du recul et s'excusent de tout. La prise de l'élixir permet de dépasser cet état, de retrouver de l'énergie positive, de la confiance en soi


Ainsi il fait bon se promener dans une forêt de pins. Si vous n'avez pas de pins à proximité, je vous invite à vous procurer l'huile essentielle de pin sylvestre (pinus sylvetris) elle est tonique (stimulante en cas de fatigue) et un bon anti-inflammatoire (arthrose, sciatique, lumbago, crampes...). Elle est déconseillée comme de nombreuses huiles essentielles les 3 premiers mois de la grossesse et chez les enfants de moins de 7 ans.


Je vous souhaite une belle inspiration et une belle synergie avec le pin sylvestre !


Sources :

Les arbres sacrés des druides - Larousse des huiles essentielles - Equilibre énergétique avec les fleurs de Bach

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© Frédérique TREVISAN - Réflexologue - created with Wix.com