Apaiser la colère avec les huiles essentielles et les fleurs de Bach


Selon la médecine chinoise, le printemps est relié au Foie qui est associé à la créativité, l'élan, la projection, la patience lorsque celui-ci est équilibré et en harmonie.

S'il est déficient la frustration, la colère, l'agressivité peuvent s'installer et l'affaiblir en empêchant l'énergie de circuler.


Cette colère va affecter notre foie qu’elle soit exprimée en excès ou qu’elle soit au contraire refoulée. Elle aura également un impact sur notre système digestif et nerveux.

  • Exprimée en excès la colère cause une montée du feu du foie avec des symptômes tels que maux de tête, rougeurs (visage, yeux, cou), sensation de chaleur dans la tête, vertiges et acouphènes.

  • La colère refoulée génère une stagnation ou un vide de l’énergie du foie qui s’accompagne notamment de troubles digestifs (ballonnements, constipation, gaz…), de variations d’humeur, de fatigue voire de dépression. Les non-dits sont également la source de déséquilibres du foie.

Je vous partage aujourd'hui quelques conseils à partir d'huiles essentielles et de fleurs de Bach pour lever la colère qui englobe d'autres émotions : l’agressivité, l’amertume, l’énervement, , la haine, l’impatience, l’irritabilité, la rage, la rancœur, le ressentiment.


Afin d'accueillir la colère, voici la sélection de mes trois huiles essentielles :

  • Le citron : permet de libérer les toxines notamment du foie. Elle aide à digérer les évènements et permet de faire tomber la colère par sa fraîcheur nettoyant l'atmosphère des charges émotionnelles.

Son application : Respirez au flacon ou appliquez une goutte sur la voûte plantaire.

  • La lavande fine : nettoie en profondeur sur le plan physique et énergétique, elle lève les blocages émotionnels tels que l'irritabilité en amenant plus d'harmonie.

Son application : Respirez au flacon ou appliquez 1 goutte sur la face interne des poignets et respirez profondément.

  • La menthe poivrée : permet en cas d'agitation de garder la tête froide, de se recentrer et de dépasser une parole blessante ou un évènement désagréable, c'est l'extincteur des colères.

Son application : Respirez au flacon ou appliquez 1 goutte sur le plexus ou la nuque puis respirez profondément.


Je vous partage également ma sélection de fleurs de Bach :

  • Hêtre (Beech) : Pour les personnes irritables, insatisfaites, critiques envers l'autre. Elle favorise la tolérance, la compréhension des différences.

  • Houx (Holly) : Pour les excès de colère soudains, la jalousie, la suspicion, les coeurs endurcis. Elle favorise la bienveillance, apaise l'énergie négative, développe générosité et compréhension.

  • Impatience (Impatiens) : Pour l'agitation mentale, l'impatience, les réactions excessives. Elle permet de s'adapter au rythme de l'autre, elle développe la tolérance.

En complément, voici un texte zen à méditer sur la gestion de la colère :

"Un moine décida de méditer seul, sur une barque au milieu d’un lac. Après quelques heures, il sentit soudainement le choc d’un autre bateau heurtant le sien. Les yeux toujours fermés, il commença à respirer la colère, puis la rage.

Il ouvrit alors les yeux, prêt à hurler sur le batelier qui avait si brutalement dérangé sa méditation. Il resta bouche-bée : C’était une barque vide qui a fait frappé la sienne. La barque s’était probablement détachée et avait dérivé.

Le moine comprit que le moindre choc de l’extérieur suffisait à ce qu’il se mette hors de lui, tout seul. Depuis, chaque fois que quelqu’un provoquait sa colère, il se souvenait : Cette colère est la mienne, l’autre n’est qu’un bateau vide."





4 vues0 commentaire